Campus numérique Francophone de Tripoli
Donnons toutes ses chances à l’excellence

 

Accueil du site > Activités liées aux programmes de l’AUF > Renforcement de l’enseignement du et en français > Ecoles d’été

>>Ecoles d’été

Dans le cadre de son programme « Diversité culturelle et linguistique », le Bureau Moyen-Orient de l’Agence universitaire de la Francophonie avec le soutien des ambassades de France appuie en 2010 des sessions de renforcement en français désignées « écoles d’été ».

Ces écoles d’été permettent aux filières francophones ou partiellement francophones des établissements membres de l’AUF au Moyen-Orient de bénéficier de l’appui d’un stagiaire inscrit en master Français Langue Étrangère (FLE) pour animer des ateliers francophones d’échanges linguistiques et culturels.

Ces ateliers peuvent être variés : civilisation, théâtre, conversation... Ces stages ont une durée variable de un à deux mois et un stagiaire peut intervenir sur une ou deux universités.

Profil du stagiaire / Condition de recevabilité de la candidature

  • Etudiant inscrit en Master II FLE ou équivalent
  • Etre natif d’un pays francophone

Offres de stages

Dans ce cadre, plusieurs universités de différents pays, proposent l’accueil d’un stagiaire

Prise en charge

L’AUF prend en charge :

  • les frais de vie à hauteur de 180€ par mois (sur 2 mois au maximum)
  • l’assurance (accident, maladie, rapatriement sanitaire, responsabilité civile, etc..)

L’université prend en charge :

  • l’hébergement du stagiaire
  • l’encadrement et l’évaluation du stage par un tuteur mentionné dans la convention.

Dans certains cas, l’ambassade de France du pays concerné prend en charge :

  • le billet d’avion A/R en classe économique

Obligations des stagiaires

Préalablement à son arrivée dans l’université d’accueil, le stagiaire s’engage à fournir au tuteur le descriptif de son intervention. Un rapport sur les conditions et le déroulement du stage sera remis à l’AUF et aux partenaires.

Procédure de candidature

Remplir le formulaire de candidature visé par le tuteur pédagogique de l’université d’origine. Fournir une lettre de motivation et un CV.

Pour tout renseignement ou pour candidater, contacter : qui redirigera la demande auprès des personnes concernées.