Campus numérique Francophone de Tripoli
Donnons toutes ses chances à l’excellence

 

Accueil du site » Actualités » Actualités du CNF

>>Journée : « Contrôler le tabagisme : un changement culturel ou une lutte ?! »

27 juin 2013

Dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac et sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé, le Centre culturel Safadi à Tripoli a accueilli la journée « Contrôler le tabagisme : un changement culturel ou une lutte ?! » le jeudi 13 juin 2013. Cet évènement a été organisé par le Campus numérique francophone de Tripoli de l’AUF en étroite collaboration avec la Force de Frappe Contre le Tabac à Tripoli du programme villes-santé de l’Organisation Mondiale de la Santé, en partenariat avec la Municipalité de Tripoli, la Fondation Safadi, la Société Libanaise du Cancer et avec le soutien de la compagnie GlaxoSmithKline (GSK) et le traiteur Hallab.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de Dr Jalal HALAWANI, représentant de son Excellence Monsieur le Ministre Samir JISR, M. Fawaz NAHAS, représentant de Monsieur le député Robert FADEL, M. Fadi SINAN, Directeur du programme de lutte contre le tabagisme au Ministère de la Santé, Dr Nader GHAZAL, Président de la Municipalité de Tripoli, Dr Elie HABIB, Président de l’Ordre des Médecins au Liban-Nord, Mme Giselle DWAYHI, représentante du Président de l’Ordre des Avocats au Liban-Nord, Dr Mohamad GHEMRAWI, Directeur de l’Administration de Santé de Tripoli, Mme Nahla HAMATI, Directrice de la section Éducation de Tripoli, Mme Samira BAGHDADI, Directrice du département de Développement Social de la Fondation Safadi ainsi qu’ en présence de plusieurs personnalités de la société civile et des milieux universitaire et scolaire du Liban-Nord avec une importante participation de la jeunesse tripolitaine issue des clubs et amicales scolaires et universitaires de Tripoli.

Dans son mot d’ouverture Dr Jamil HALABI, Président de l’Association de la Force de Frappe Contre le Tabac à Tripoli s’est adressé à la communauté du Liban-Nord pour saluer son engagement dans la mise en place en collaboration avec l’association, d’une stratégie qui en premier temps, sera en faveur d’un terrain d’école sans tabac. Cette stratégie, selon Dr Halabi, devrait être développée pour toucher les universités, les banques et les restaurants de la ville.

Le reponsable du Campus numérique francophone de Tripoli a insisté sur le rôle important que joue l’AUF dans la région du Moyen-Orient en oeuvrant pour la coopération entre les établissements universitaires francophones et pour le développement d’un espace scientifique en français dans le respect de la diversité des cultures et des langues. M. AMOUD a également mis l’accent sur les missions du Campus numérique francophone de Tripoli de l’AUF qui consistent à soutenir les universitaires du Liban-nord et d’adapter ses services en fonction de leurs besoins en formation , en recherche et en gouvernance.

D’autre part, Mme Samira BAGHDADI, représentante de la Fondation Safadi a rappelé le parcours de la Fondation en matière de lutte contre le tabagisme et a souligné la nécessité d’appliquer la loi 174 anti-tabac au Liban.

De son côté, le président de l’Ordre des Médecins au Liban-Nord, M. HABIB a exposé les risques liés au tabac sur la santé en affirmant que selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le tabac est la deuxième plus grande cause de mortalité dans le monde.

Après son mot de bienvenue, le Président de la Municipalité de Tripoli, Dr. GHAZAL a affirmé l’engagement de la municipalité dans la lutte contre le tabac « ce tueur muet ».

Quant au Directeur du Programme de lutte contre le tabagisme au Ministère de la Santé, M. SINAN il affirme l’expansion alarmante du tabagisme parmi les jeunes entre 13 et 15 ans en abordant l’augmentation du nombre d’élèves fumeurs en 10 ans. Ainsi, les statistiques affirment que le Liban a passé de 10.4% d’élèves fumeurs en 2001 à 11.8% en 2011.

A suivi une série de conférences sur le tabagisme animée par des spécialistes de différents domaines. M. Joe SOUAID, Ancien Vice-président de l’Association « Une Vie Libre sans Tabac » (T.F.I.) a présenté la Loi 174. Mme Rima NAKKASH, Enseignante à la Faculté de Santé publique à l’Université Américaine de Beyrouth a insisté sur la nécessité d’augmenter le taux de taxation du tabac au Liban. Les effets du tabac sur la Santé ont été largement exposé par Dr Jamil HALABI, Enseignant à la Faculté de Santé Publique de l’Université Libanaise et à la Faculté de Médecine de l’Université Balamand. M. HALABI a présenté les résultats des travaux de recherche menés à l’Université Américaine qui ont démontré que la pollution liée au tabac est plus importante que la pollution industrielle et routière au Liban.

En marge des conférences, un atelier de travail sur le sévrage tabagique a été animé par des médecins et des pharmaciens. Des dessins et des maquettes réalisés par des écoliers tripolitains , ont été exposés toute la journée sur les lieux de l’évènement.