Campus numérique Francophone de Tripoli
Donnons toutes ses chances à l’excellence

 

Accueil du site » Appels d’offres » Appels d’offres locaux des partenaires

>>15ème appel d’offres du programme CEDRE 2011 : Coopération pour l’Évaluation et le Développement de la Recherche

12 mai 2011

Date limite : 20 mai 2011

L’accord CEDRE signé entre le Gouvernement français et le Gouvernement libanais en 1996 vise à renforcer la coopération ainsi que les échanges scientifiques et universitaires en partenariat pour la mise en place et le développement de la recherche au Liban. Cet appel d’offres concerne l’ensemble des laboratoires de recherche ou des chaires d’enseignement supérieur susceptibles d’entreprendre une recherche scientifique en partenariat entre une équipe libanaise et une équipe française. Tous les champs disciplinaires demeurent en principe éligibles et les projets qui requièrent une approche multidisciplinaire sont recommandés


Toutefois, notamment en raison de leur importance pour le développement de la recherche au Liban, et prenant en considération l’objectif de restauration et de consolidation des capacités scientifiques concourant au développement économique et social du Liban dans le contexte postérieur à l’été 2006, le Comité retiendra en priorité les projets qui s’inscrivent dans les domaines qui suivent :

* Sciences de la société et monde contemporain
o Politique économique, de croissance et de développement
o Marchés financiers et stratégies d’entreprise
o Politiques publiques et bonne gouvernance
o Aménagement du territoire et urbanisme
o Questions démographiques, sociales et mouvements migratoires
o Espace méditerranéen et Moyen-Orient contemporain
o Information et médias

* Environnement et géosciences
o Prévention, analyse et lutte contre les pollutions (air, eaux, sols)
o Conséquences écologiques des pollutions aux hydrocarbures
o Gestion des déchets
o Biotechnologies alimentaires
o Géologie et géophysique
o Gestion des ressources en eau
o Biodiversité
o Catastrophes naturelles et changement global
o Agriculture, cultures de substitution, organisation des marchés agroalimentaires et développement durable
o Exploitation des ressources naturelles

* Santé et médecine
o Santé publique et épidémiologie
o Pathologies liées au stress post-traumatique
o Pathologies liées à l’exposition à l’environnement
o Grandes pathologies (maladies héréditaires, transmissibles, cancer, ...)
o Nutrition humaine
o Médicament et toxicologie
o Santé animale

* Sciences de l’ingénieur
o Bâtiment, travaux publics et transports
o Nanotechnologies
o Sciences des matériaux
o Energies renouvelables
o Technologies des énergies fossiles
o Sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC)
o Génie industriel

Le projet franco-libanais soumis de durée de 2 ans devrait :

* être développé dans un partenariat entre une équipe française et une équipe libanaise,
* être inscrit dans un lieu comportant un matériel suffisant et une bibliothèque adaptée - donc rattaché à un organisme - mais pouvant regrouper des chercheurs d’origines et de rattachements divers,
* inclure la formation par la recherche,
* viser la mise en place ou le développement, au Liban, d’un centre de recherche à long terme,
* être ouvert à un partenariat évolutif multipartite selon l’avancée des travaux,
* comporter des objectifs précisément décrits de publications et productions scienti¬fiques, de formation de chercheurs, de liens directs avec l’enseignement universitaire et si possible de coopération avec les secteurs de développements socio-économique, industriel et professionnel,
* être limité dans le temps et objet d’un échéancier prédéterminé définissant les tâches exactes de chacun des participants,
* impliquer une ou plusieurs publications dans des revues à comités de lecture.

Afin d’aider à l’émergence de nouvelles équipes de recherche au Liban, le comité CEDRE offre à de jeunes chercheurs libanais la possibilité de soutenir un petit nombre de projets qui émanent de jeunes post-doctorants afin de fournir à ces derniers l’opportunité de faire leurs preuves et de créer une équipe de recherche en s’appuyant sur un partenariat avec la France.

Les conditions spécifiques au « Projet Jeune Chercheur (PJC) » sont les suivantes :

* Le responsable libanais doit avoir obtenu son doctorat dans les trois ans précédant la demande. (document à l’appui).
* Le projet doit être soutenu formellement par un organisme universitaire ou de recherche libanais.
* La mise en place d’une équipe de recherche serait un élément apprécié du dossier de candidature.
* Le dossier doit être présenté et signé par le responsable de l’établissement concerné.
* Les priorités thématiques sont la Médecine et la Santé, l’Environnement et les Géosciences, les Sciences de l’ingénieur et les Sciences de la société.

En savoir plus :
www.enseignementsup-recherch...