Campus numérique Francophone de Tripoli
Donnons toutes ses chances à l’excellence

 

Accueil du site » Lettre d’information

>>Les campus numériques francophones ont 20 ans

18 mars 2011

Paris, le 14 mars 2011. L’Agence universitaire de la Francophonie œuvre depuis 50 ans pour l’accès à l’enseignement supérieur dans le monde. Dans cette optique, elle s’est dotée de différents outils dont les Campus Numériques Francophones (marque déposée), qui fêtent leurs 20 ans cette année. Depuis 1991, ces campus accompagnent dans leur développement les universités des pays où l’AUF est présente. L’aventure se poursuit en 2011 avec de nouvelles perspectives et la création notamment de plusieurs CNF en Haïti.


Créés en 1991, dans le but de permettre l’accès à l’information scientifique et technique pour les enseignants, les chercheurs et les étudiants, les CNF n’ont cessé d’accompagner le développement des universités des pays en développement.
Depuis que l’AUF a installé les premiers lieux permettant l’accès à ces informations, à partir de solutions techniques disponibles à l’époque en Afrique (le Minitel), la demande de services s’est diversifiée, parallèlement au besoin grandissant des universités dans un nombre important de pays. Très vite, la formation aux TIC (technologies de l’information et de la communication), l’accès documentaire, et le raccordement à l’Internet ont été proposés aux universités.
L’avènement d’Internet a également joué un rôle important dans l’appropriation de ces outils et méthodes par les universités.
Structures en mouvement, évoluant avec leur temps et les progrès technologiques, les campus numériques sont ainsi devenus incontournables en 20 ans.

Campus numériques francophones, Campus numériques partenaires

Aujourd’hui, un campus numérique francophone (CNF) est une implantation de l’Agence universitaire de la Francophonie au sein d’un établissement membre de l’AUF. En réponse aux besoins de la communauté universitaire locale, les CNF accompagnent les établissements dans leur désenclavement en mettant à la disposition des étudiants un accès à internet, des ressources documentaires et des formations à distance.
Plus récemment, l’AUF a conçu des Campus numériques partenaires. Ceux-ci mis en place par l’AUF sont entièrement gérés par le personnel de l’université.
Un CNF (partenaire ou non) est aujourd’hui composé :


- de salles de formations où étudiants, enseignants et professionnels viennent suivre des formations à distance et présentielles ;

- d’un centre de ressources où les enseignants trouvent les moyens humains et techniques pour produire de la science en français –cours en ligne et revues électroniques- ;

- d’un centre d’accès à l’information qui permet la consultation à prix subventionné des grandes bases de données internationales et la commande de documents primaires, d’articles scientifiques (le tout en ligne), ainsi que l’accès à une documentation physique ;

- d’un espace en libre service pour l’utilisation d’Internet et des ressources d’auto-formation ;

- d’un système sécurisé permettant la connexion au réseau Internet et à ses services, en privilégiant la qualité des liaisons et les opérateurs locaux, et utilisant des logiciels libres ;

- d’un matériel de visio-conférence et de téléphonie sous IP qui permet d’organiser des conférences, des cours, des soutenances de mémoire.
Un CNF est équipé, selon sa taille et sa superficie, de 40 à 150 ordinateurs (renouvelés tous les 4 ans) et connectés. Le personnel est composé en général d’agents détachés par l’université d’accueil, et de personnels recrutés sur place.

Vingt ans après leur naissance, l’aventure continue  

Les partenariats sont renouvelés avec les universités, permettant la pérennité des CNF existants en adéquation avec l’évolution des besoins. Les campus partenaires se développent, grâce la labellisation de structures locales et l’animation de ce réseau par des CNF référents.
La démarche qualité entreprise dans les CNF aboutira à une optimisation du fonctionnement des campus, à la clarification des services proposés, à l’offre de nouveaux services aux membres, à l’amélioration de la compétence des personnels et enfin à une meilleure visibilité de ces campus au sein du monde universitaire francophone.
Le rôle de production et diffusion du savoir des CNF est renforcé : appuis aux numérisations de fonds, revues et archives ouvertes, autour du portail « Savoirs en partage » mis en place par l’AUF.
Des » éco-campus » apparaissent dans le respect des aspects environnementaux de certains pays afin de permettre à terme le fonctionnement énergétique autonome des CNF.

Deux nouveaux Campus Numériques Francophones et 5 campus partenaires en projet

L’AUF compte actuellement 43 CNF et 9 CNF partenaires.

4 CNF au Moyen-Orient :

Campus numérique francophone d’Alexandrie (Égypte)
Université Senghor, 1 Place Ahmed Orabi, El Mancheya
B.P. 21111-415, Alexandrie
Tél.  :+20 3 48 43 560
Tcpie  :+20 3 48 50 532
http://www.eg.auf.org

Campus numérique francophone de Tripoli (Liban)
Centre AZM pour la recherche en biotechnologie et ses applications, Université libanaise, École doctorale des sciences et de technologie
Rue Mitein en face du stade national, Tripoli
Tél. :+961 6 205 280
Tcpie  :+961 6 205 281

Campus numérique francophone d’Alep (Syrie)
Université d’Alep, Centre d’informatique
B.P.12355, Alep
Tél.  :+963 21 263 44 06
Tcpie  :+963 21 263 44 07
http://www.sy.auf.org/alep

Campus numérique francophone de Damas (Syrie)
Université de Damas
6, rue Omar Bin Abdul Aziz, Al Mezzeh
Cité universitaire B.P. 13141 96311 Damas
Tél.  :+963 11 212 28 71
Tcpie  :+963 11 213 02 36
http://www.sy.auf.org/damas

A propos de l’AUF

L’Agence universitaire de la Francophonie est une association mondiale des universités francophones qui a pour objet de faire le lien entre les universités de langue française.
L’association œuvre depuis bientôt 50 ans dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle a vocation à former des professionnels aptes à contribuer au développement de leur pays. Elle regroupe 774 établissements universitaires sur les 5 continents dans 91 pays, dont 55 membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie. L’association a pour mission de soutenir les stratégies de développement des 774 établissements membres, de faire émerger une nouvelle génération d’enseignants, de chercheurs, d’experts et de professionnels, acteurs du développement, de promouvoir la communauté scientifique francophone pour qu’elle devienne une référence internationale et apporte sa contribution aux enjeux mondiaux (changement climatique, pauvreté, agriculture, sécurité alimentaire, santé, droit,…).Pour conduire ses actions, l’AUF développe des partenariats avec les organisations internationales (UNESCO, ONG, entreprises et secteur privé…). Pour plus d’informations : www.auf.org

Contact Presse :

Julnar Malek
Chargée de communication
Bureau Moyen-Orient de l’AUF
pbzzhavpngvba@yo.nhs.bet