Poète, romancière et critique littéraire. Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République Française. Professeur et directeur de recherches universitaires depuis plus d’un quart de siècle.

Elle est née à Tripoli au nord libanais qu’elle quitte avec ses deux filles en 1975, début de la guerre libanaise pour entreprendre en France des études universitaires qui ont abouti à deux doctorats, ès Lettres et en Linguistique, de l’Université Lyon II.  À partir de 1994, elle est grand’mère de 4 petits enfants qu’elle adore : François, Alexandre, Frédéric et Elza.

Auteur de 7 romans, de 7 nouvelles et de 8 recueils de poèmes, elle dénonce dans ses écrits la condition de la femme dans la société patriarcale et machiste notamment celle de la femme arabe et musulmane. Elle critique sarcastiquement la société de requins politiques qui régnaient au Liban. Elle est également auteur de divers articles en sociolinguistique et en critique littéraire.

Son œuvre a fait l’objet de maints travaux universitaires (plus d’une cinquantaine d’études). Deux ouvrages collectifs rassemblent  des critiques littéraires et des analyses psychocritiques consacrées à son œuvre :

  1. Regards sur l’œuvre narrative et poétique de Ezza Agha Malak ; Éditions des Écrivains, Paris 1999 (22 études).
  2. Ezza Agha Malak ; Regards Croisés francophones sur son œuvre. Coordonné par Gilles SICARD, L’Harmattan, Paris, 2005 (24 études).

Actuellement, poursuivant activement sa carrière d’écrivain et participant à la vie culturelle en France et au Liban, Ezza Agha Malak vit entre le nord libanais et la Bourgogne où elle réside, mariée au docteur Gilles Sicard.

 A paraître :